À Propos

 

Maryse Harvey

Les bagues, les pendentifs et les boucles d’oreilles que fabrique Maryse Harvey sont inspirés de la fluidité de la mer et des lignes sinueuses des plantes et des arbres. Ses créations mettent en valeur la pierre précieuse et la pierre fine. Celles-ci sont rehaussées par une sculpture miniature d’or ou d’argent. Ainsi, les pierres révèlent leur couleur et leur éclat.

Maryse Harvey a étudié les arts en 1984 au Cégep de Sherbrooke et a exploré différents médiums artistiques avant de découvrir la joaillerie. Après deux années de travail comme sertisseuse dans une manufacture de bijoux et un cours de gravure sur métal, elle s’engage à poursuivre de manière autonome ses recherches sur la conception et la production de bijoux.

Avec ses notions de dessin et de sculpture déjà acquises, elle fait de la joaillerie sa passion première. Utilisant la technique de la cire perdu, elle sculpte et fais l’essais de différente type de cire à bijouterie. Elle traite la surface parfois avec beaucoup de texture, à d’autre endroit, elle laisse la surface très lisse pour créer des contrasses. Elle choisis ses pierres avec beaucoup de senti. Les pierres sont souvent son point de départ, sa source première d’inspiration.

La joaillère aime particulièrement traiter les bijoux sur commande. Ça lui permet d’être plus près des gens, de saisir et d’interpréter par le bijoux la personnalité du client. Elle veut offrir un bijoux esthétique, pratique et confortable. Dans l’objectif que le bijoux soit porté à toute occasion, il doit être solidement bien conçu tout en conservent sont aspect délicat.

 

Pierre Hamelin

Les chaines et les bracelets créés par Pierre Hamelin reflètent un premier coup d’oeil original et unique. Ses créations sont fabriquées une à une, à la main, maillon par maillon,en argent ou de différentes couleurs d’or. Elles se différencient par l’arrangement des formes et des couleurs. La répétition d’une séquence numérique caractérise certains bijoux, tandis que d’autres introduisent un élément inattendu pour se distinguer.

Après sa formation à l’École de Joaillerie de Montréal et ses études en gemmologie au GIA (Gemological Instutut of America), diplômé diamantaire, Pierre Hamelin se spécialise de manière autodidacte dans la fabrication des chaines.

Il introduit d’abord sa recherche à comprendre la réaction des métaux précieux sous l’effet de la chaleur jusqu’à maîtriser parfaitement la bonne température de fusion. Puis il invente tout sorte de mandrin en bois, en bronze, en cuivre ou en fer sur lesquels il forme ses maillons. Certains de ces maillons seront transformés au laminoir pour en optimiser la forme. Puis c’est avec patience et passion qu’il entamera la dernière étape d’assemblage et de soudage.

Ce chainiste travail dans l’intention d’offrir aux clients des chaines et des bracelets légers, confortables mais surtout durables. C’est dans un esprit de continuité et de fiabilité qu’on peut porter ses oeuvres tout les jours.